#303 – J’ai pas le koláč…

Aujourd’hui, il pleut. C’est défaite et pâtes au pesto.

Oh, je sais, certains et -taines d’entre vous me diront que les pâtes au pesto, c’est un petit jour de fête en soi. Pas pour moi.

Attention hein, je ne vous parle pas du bon pesto fait maison, avec du basilic frais, de l’ail en veux-tu tiens y en a, de la bonne huile d’olive qui sent le sud, des bons pignons voire des noix de cajou qu’on peut plus s’arrêter dès qu’on commence à taper dedans… Non, je vous cause des tristes pâtes cons et du vilain pot de pesto insipide du supermarché, du genre qu’on bouffe quand c’est vraiment la débandade et qu’on n’a pas le moral à passer plus de dix minutes à cuisiner.

Aujourd’hui est un tel jour. J’ai pas regardé les annonces d’emplois ni les annonces d’appartements à la location à Bruxelles.

Pourquoi ?

Parce qu’on s’est levés tard mon amie et moi, d’une, parce qu’il pleut, de deux mais ça je l’ai déjà dit, suivez, et, de trois, parce qu’hier j’ai passé une bonne partie de la journée à me renseigner sur les modalités pour obtenir un droit de séjour de plus de trois mois sur le sol belge, sur toute la paperasse à remplir dès qu’on en devient résident ou qu’on y travaille, ainsi que sur les conditions d’entrée dans un appartement.

Comment obtenir un travail sans logement à proximité ? Comment obtenir un logement sans travail ? C’est le chien qui se mord la queue, quand il arrive à l’attraper.

Ça m’a complètement abattu.

J’en parlerai sans doute plus en détail une fois que je serai sûr d’avoir tout compris, mais aujourd’hui, donc, je mets toute mon énergie à ne pas y penser. Heureusement que mon amie est là pour me dire que ce n’est pas grave et que j’ai encore du temps pour le faire, ça limite mon sentiment de culpabilité.

Pour faire passer le goût du pesto, je vais manger une part de koláč, tiens.

J’aurais voulu vous le photographier en entier, mais comme vous pouvez le constater les sept huitièmes invisibles à l’image ont déjà participé à l’effort général visant à me réconforter. Pour les qui se demandent, le truc noir c’est de la purée de graines de pavot.

3 réflexions sur « #303 – J’ai pas le koláč… »

  1. C’est trop BON !
    En Allemagne y’en a des biengs, très (trop ?) chargés en pavot. On aurait dû leur piquer ça et en faire un truc bien stylé. La version tchèque a l’air pas mal !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *