#376 – Le soleil tape pas fort sur la terrasse du Roi des Belges

Ai-je passé la nuit dans la chambre d’amis royale pour le savoir ? Nenni. Le Roi des Belges est un café aux abords des Halles Saint-Géry. Très jolies, les halles. Briques rouges, taille modeste. Mignonne petite bâtisse quoi. Je n’en connais pas l’histoire. Vous ferez vos recherches. Sans doute érigées en 1881, puisque c’est le nombre inscrit en fer forgé au fronton de l’édifice, juste au dessus de l’horloge qui indique qu’il est 9h20 alors qu’il est 9h50. Je vois d’ici que la trotteuse, en rouge dans le cadran, tourne comme elle est supposée tourner. Pour une fois qu’une de ces vieilleries fonctionne, c’est quand même pas de chance qu’elle soit trente minutes à la bourre. Enfin, je saurais pas qui contacter pour le faire remarquer, et si ça se trouve il s’agit d’une vieille tradition bruxelloise qui permet à tout un chacun d’avoir une bonne excuse pour être en retard au travail chaque matin.

Vous savez quoi, puisque pour une fois je pianote ces quelques phrases sur le lieu même que je décris, je me dis que je pourrais tout simplement vous les prendre en photo, ces halles. Oui mais vous vous rendriez alors compte que je décris très mal. J’aimerais tellement savoir décrire les choses. Parce qu’autant je suis nul en métaphores et je m’en fous, autant en descriptions… Il me faut y travailler. Travaillons-y.

Les halles, c’est fait. La terrasse… eh ben c’est une terrasse quoi. On va pas en faire toute une histoire. Allez-y voir par vous-même. Le café est un peu cher pour la qualité, mais ça ouvre dès 9h et, en mai du moins, c’est plein soleil. Ah ! Voilà. Le soleil ! Décrivons le soleil, oui. Pas facile ça. Si on le regarde bien bien pendant plusieurs minutes pour en saisir parfaitement les détails, on a intérêt à connaître par cœur l’emplacement des touches sur le clavier pour la deuxième partie du travail.

Le soleil est plutôt jaune et brillant. Oui, bon, attendez, je me chauffe. Le soleil… n’a pas les contours trop déterminés. Ou alors j’ai trop mal aux yeux pour bien voir les bords. On sent qu’il fait ce qu’il peut pour faire monter la température, mais l’humidité du matin n’est pas encore dissipée complètement et voile ses rayons. Pas de bol. Pour une boule de gaz située loin loin dans l’espace, je trouve qu’il n’est pas très haut dans le ciel, moi. Tout ça est un peu décevant à y regarder de plus près, et je préfère m’arrêter là. Je sais qu’il y a des symboles auxquels les gens ne veulent pas qu’on touche et, le soleil, pour avoir été vénéré par tant de civilisations, doit sans doute en être. Ne lançons pas de polémique inutile.

Écoutez, je crois que pour aujourd’hui, j’ai fait le maximum. Mon patron vient de me prévenir à l’instant qu’il me faudrait venir en avance au travail car il manque de personnel. Il devrait me prévenir les jours où je peux venir à l’heure convenue dans mon emploi du temps, ce serait plus simple.

Bises à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.